TOUT SAVOIR SUR LE FASHION CAMELEON

Avr 29, 2018 | Mode

Fashion Cameleon a vu le jour grâce à mes années de recherche, à mes nombreuses inspirations et aux merveilleuses personnes qui m’entourent. C’est d’ailleurs en discutant de mes visions du monde de la mode avec Solange Statsevich, une précieuse collaboratrice sur le blogue, que « Fashion Cameleon » est né. Selon mes humeurs, mon style est éclaté et peut prendre plusieurs élans. Il est à la fois tomboy, classique sexy, féminin et parfois très coloré.

C’est justement ce qui a inspiré le nom de mon entreprise : Fashion Cameleon. Comme je peux être un véritable caméléon dans ma créativité, je suis aussi capable d’arborer des styles hétéroclites tout en gardant mon identité bien à moi. Mais ce qui est simple et épuré à mes yeux ne l’est pas nécessairement pour tous et chacun : une vérité de La Palice. Et c’est pour cette raison que j’ai créé ce blogue, qui se veut une tribune pour la mode, l’art et la musique. Car le but premier de la mode, c’est de nous amuser et d’apprécier ce que nous voyons. Alors, inspirez-vous!

UN BLOGUE POUR VOUS INSPIRER

 

En matière de style, j’y vais toujours selon l’inspiration du moment, la vibe de la journée, ce que j’ai envie de représenter. Que ce soit la recherche du confort, un nouveau look pour le gym… Ben oui, même au gym j’aime être stylée.

À travers ce blogue, vous pourrez aussi découvrir ce qui nous passionne. Comme des bands musicaux qui ont vraiment du style et qui nous font vibrer, qu’ils soient en provenance du R.-U., de New York, de l’Europe ou du Québec. Parce que le talent est universel.

Je ferai aussi appel aux services de mon ami Alexandre Dessaint, un précieux collaborateur qui m’a permis de parfaire ma culture musicale grâce à sa grande connaissance et à la diversité de ses goûts. Il réussit souvent à me faire découvrir des artistes de la scène émergente, des morceaux complètement inédits et surprenants… Tsé, rester dans notre petite bulle, ce n’est pas la façon d’évoluer: il faut s’ouvrir au monde qui nous entoure.

C’est souvent lorsque je vois les artistes en show que j’ai une révélation, un moment de grâce. Après une première écoute, je ne suis pas toujours convaincue. Mais lorsque je me donne la chance de partir à la découverte de l’artiste, il m’arrive de littéralement tomber sous le charme lorsque je vois sa performance sur scène.

Dans la vie, c’est la même chose pour tout. Et d’autant plus pour le style : il faut enlever nos œillères et nous placer dans un état d’ouverture, mettre nos préjugés de côté. C’est aussi la même chose en gastronomie : bien trop facile de dire « non j’aime pas ça » sans y avoir goûté.

Nous avons tous nos jugements et nos idées préconçues. C’est typiquement humain de rester dans la zone de confort. Mais pour avoir du style, il faut se permettre une ouverture, oser et surtout… être bien conseillé. Hehe.

Avoir sa propre identité vestimentaire, c’est tellement satisfaisant. Vous savez, un style, ça s’étudie et ça se travaille! Pour tout vous dire, je n’ai plus tout à fait le même style qu’au moment où je suis débarquée en ville à l’âge de 17 ans pour faire mes études en design de la mode… Hahaha! On remonte à l’époque des trouvailles en friperies et des deals du siècle… Je me souviens avoir déniché un manteau en mouton de Perse à moins de 20 $. J’ai dû avoir une centaine de compliments. Aujourd’hui, il est un peu défraichi et démodé; il est peut-être temps de le recycler pour en faire de beaux coussins d’intérieur.

Bonne lecture!

Ariane

%d blogueurs aiment cette page :