Sélectionner une page

SYLVAN ESSO – WHAT NOW

Avr 30, 2018 | Musique

L’ALBUM WHAT NOW

 

On a sorti un album, on est devenu populaire sur la scène indie, on a fait une tournée extensive… Et maintenant, on fait quoi? What Now? C’est sûrement la question que tout groupe émergeant se pose lorsqu’il est temps de composer un nouvel album!

En effet, le duo de musique électronique Sylvan Esso – composé de Amelia Meath et Nick Sanborn, tous deux originaires de la Caroline du Nord – a sorti son premier album éponyme en 2014. Un album électronique assez épuré, né de la rencontre de deux musiciens d’horizons bien différents : la musique électronique (Sanborn) et le folk (Meath). Quand est venu le temps de travailler sur leur deuxième album, ils ont choisi de garder ce son qui leur est si particulier. Une musique minimaliste, mais à laquelle ils ont ajouté une petite touche pop fort agréable.

Je crois que notre affinité avec un(e) artiste ou un certain type de musique dépend de beaucoup de choses : nos goûts personnels et notre génération, bien sûr, mais aussi notre état d’âme et la saison. Tout est une question de timing. On en a tous un peu bavé cet hiver, non? Alors c’est le temps de se laisser porter par des ondes chaudes et positives! Avec le printemps qui se pointe le bout du nez, je vous recommande le deuxième album de Sylvan Esso : What Now.

QUE FAUT-IL SAVOIR SUR L’ALBUM WHAT NOW ET SA MUSIQUE?

 

What Now est selon moi un album « feel good », un tantinet désinvolte. Mais c’est aussi ce que dégagent les membres du groupe, quand on les voit en entrevue ou en spectacle. Par contre, on tourne aussi autour de la nostalgie avec What Now, notamment les pièces The Glow ou Song. Mais de la belle nostalgie, celle qui vous enveloppe et vous donne le sourire aux lèvres. Puis on enchaîne avec la pièce maitresse de l’album, Die Young. C’est riche, texturé, positif, enivrant, avec la parfaite touche de synthétiseur. Au niveau des textes, les paroles d’Amelia Meath conservent toujours une certaine ironie et ne se prennent pas trop au sérieux. On est dans la légèreté, certes, mais une légèreté assumée. Moi, c’est avec Die Young que j’ai accroché sur Sylvan Esso.

Et le groupe vient de donner le coup de grâce avec leur pièce pop électronique Radio. Je vous mets au défi de résister à cette chanson! C’est juste impossible tellement ça donne envie de se secouer les fesses sur une piste de danse. Vous risquez de mettre cette chanson sur « repeat » quelques fois dans votre journée! Dans la même lignée, on va retrouver des pièces comme Just Dancing, avec lesquelles on a tout simplement envie de monter le volume de son système de son fort… très fort… Jusqu’à ce que vos voisins finissent par vous détester. Il y a aussi Kick Jump Twist, d’une facture électro un peu plus agressive, mais qui vous fera appuyer sur la pédale d’accélérateur ou courir plus vite.

Et là où l’album What Now se démarque, c’est en se permettant de nous offrir des moments de calme, simples mais recherchés avec des pièces de l’album comme Sound, Signal et Slack Jaw. Sylvan Esso n’a pas voulu tomber dans le piège de l’album « dance bonbon » et c’est tant mieux. On s’en délecte.

Au final, vous devriez accrocher assez vite avec les pièces que je vous recommande ci-dessous. Par la suite, donnez une chance à l’album What Now. Écoutez-le plusieurs fois, ça va prendre un peu de temps. Mais laissez-vous imprégner par le son si unique de Sylvan Esso et surtout par son côté « feel good ». Ça fait du bien à l’âme. C’est positif et ça recharge les batteries, alors pourquoi s’en priver?
 

BON À SAVOIR :

  • L’album What Now a été nominé aux Grammy Awards 2018 dans la catégorie Musique danse/électronique.
  • Le groupe était en concert au Théâtre Corona à Montréal, le 3 avril dernier.
  • Si vous les avez manqués, ils seront de passage à Osheaga le vendredi 3 août 2018. Et je vous les conseille fortement live!

 

MES RECOMMANDATIONS POUR DÉCOUVRIR SYLVAN ESSO :

 

Bonne écoute!

Alexandre

Alexandre Dessaint est natif du Nord Pas-de-Calais, région située au nord de Paris. En d’autres mots, c’est un « Ch’ti »! Débarqué à l’âge de 20 ans à Montréal pour ses études, il complète son bac en marketing au HEC et tombe entre temps amoureux de la ville, de son style de vie et de ses gens. Il est maintenant fier citoyen canadien depuis 2007 et travaille dans l’industrie du jeu vidéo depuis une dizaine d’année. Pour Alexandre, Montréal n’est pas uniquement une ville à visiter mais surtout une ville à vivre, une ville où il fait bon croquer dans la culture sous toutes ses formes. Mais vraiment ce qui l’allume par-dessus tout c’est la musique. Depuis son premier vinyle en 1988, il n’a cessé d’écouter un peu tout ce qui lui passait sous la main et se plait encore aujourd’hui à faire de nouvelles découvertes musicales. Sa collection musicale est assez éclectique et vous finirez donc toujours par y trouver quelque chose qui vous conviendra. C’est donc, à travers ce blogue qu’il se fera un plaisir de vous partager sa passion et ses coups de cœurs.