Sélectionner une page

JE REVIENS À MONTRÉAL

Oct 21, 2019 | Décoration

Voici la maison que nous avons eue pendant seulement 9 mois. C’est le temps d’une grossesse, ça. Ha! ha! ha! Mais ce n’est tellement pas ce qui est arrivé! J’étais loin d’imaginer que le lendemain de mon déménagement, je ferais une distribution pour une émission de rénovation : Tout s’embellit avec Julie.

QUITTER MONTRÉAL ET UN CONDO

 

Tout a commencé quand j’ai eu l’idée de vendre mon condo de Montréal. Mon amoureux et moi avions envie de nature et de grand air. J’avais même eu un coup de cœur pour une maison située au Lac d’Argent à Eastman! De plus, j’avais réussi à convaincre mon chum Alain de partir vivre en Estrie. Ce n’était pas très difficile, puisqu’il vient de la campagne et qu’il adore la nature. Par la suite, c’est ma sœur qui m’a fait réaliser que ce était illogique d’avoir une maison à Eastman et un bureau au centre-ville. Même si j’adore faire de la route…

Nous avons donc rapidement opté pour Longueuil, grâce à l’équipe de David et Alexandre. Je les avais contactés pour la vente de mon condo qui s’était vendu en deux semaines! C’est donc l’expert de la Rive-Sud Louis-Philippe Genest, membre de l’équipe de David et Alexandre, qui nous a aidés dans nos recherches. Nous devions trouver rapidement un nouveau foyer, car mon condo était vendu. De plus, notre désir de posséder une maison était très fort.

Notre choix s’est arrêté rapidement sur une maison jumelée d’un quartier assez huppé, près de l’hôpital Pierre-Boucher, à Longueuil. Le seul hic? Les salles de bains. C’est difficile de quitter un condo moderne pour une maison où les salles de bains sont complètement à refaire. Ouf… une image vaut mille mots.

Nous avons pris un petit prêt pour rénover le minimum et nous occuper de la salle d’eau. Elle laissait vraiment à désirer… À l’étage du haut, le look années ‘90 en bleu poudre était frappant… Je voulais changer ça en noir et blanc, en attendant d’avoir les sous pour tout refaire et rénover la salle d’eau le plus rapidement possible.

UNE RENCONTRE QUI CHANGE TOUT

 

Et bien, mes vœux ont été exaucés vers la fin novembre, soit avant de déménager en début décembre. J’ai rencontré Julie Asselin, véritable fée du design, à mon bureau situé chez La Baie du centre-ville de Montréal. Tout de suite, ça a cliqué entre elle et moi. Julie est belle et pétillante d’énergie. C’est simple, elle est adorable ! C’est le genre de fille avec qui tu veux aller prendre un verre. Je lui ai alors raconté notre aventure immobilière. Elle m’a proposé de m’inscrire à l’émission Tout s’embellit avec Julie. L’équipe de l’émission cherchait justement une dernière maison à rénover pour le dernier épisode de la quatrième saison.

J’ai transmis mon inscription et, quelques jours plus tard, j’ai eu des nouvelles de Lili-Anne Dubois, la recherchiste de l’émission. Nous avons déménagé le 8 décembre 2018 et, le lendemain, je faisais la distribution pour l’émission. Une semaine plus tard, j’ai appris par courriel que nous avions été sélectionnés par le diffuseur. Quelle joie !

Les travaux ont commencé à la mi-février, pour une période de deux semaines. Au départ, les rénovations touchaient uniquement à la salle de bain du haut. J’avais donné de la direction à prendre avec Julie, l’animatrice, et donné le feu vert. Comme j’avais regardé l’émission, je lui faisais entièrement confiance. Ce n’est qu’à la fin que nous avons eu la surprise : la salle d’eau avait été rénovée, elle aussi. Julie a même réussi à conserver le plancher de la salle d’eau, que je voulais changer au départ.

Avec l’aide de l’équipe de Jean-François Couture, toutes les idées de Julie ont été réalisées. Quelle surprise nous avons eu au dévoilement ! Julie a vraiment vu juste sur toute la ligne.

Nous n’avions pas du tout l’intention de vendre la maison. Elle était vraiment parfaite.

Par contre, notre couple traversait à ce moment-là un moment difficile. Aussi, une maison sur la Rive-Sud cadrait mal avec mon horaire, mes sorties et ma vie sociale très active. Le transport du matin restait toujours compliqué. Me déplacer en voiture jusqu’au centre-ville me prenait un temps fou avec les travaux. Mes amis m’avaient bien avertie, mais je n’avais pas voulu les écouter. Alain, lui, avait le projet de partir à Bali pour se consacrer à son commerce en ligne. Je n’en pouvais plus. Je voulais revenir à Montréal. La vie de banlieusarde ne me convenait vraiment pas.

 

LA FIN DE CETTE BELLE HISTOIRE DE RÉNOVATION

 

La maison a été vendue en deux semaines. Ouf, je suis fatiguée juste à y penser. Deux déménagements en même pas un an. Depuis le mois de septembre, je suis de retour à Montréal. J’ai trouvé un projet de condos neufs, tout près du parc Bellerive, à 5 minutes du fleuve. Quant à Alain, il est actuellement à Bali pour réaliser son rêve et se consacrer à ses projets. Je partirais à la fin décembre pour le rejoindre.

Un énorme merci à l’équipe de Tout s’embellit avec Julie et à l’équipe de David et Alexandre pour la vente éclair.

Pour votre information, l’émission Tout s’embellit avec Julie a entamé sa cinquième saison. Vous pouvez l’écouter sur les ondes de V ou directement sur le site Web de l’émission.

%d blogueurs aiment cette page :